SEPEN : Site Expérimental pour le Petit Eolien National

TPL_BEEZ3_SEARCH

Les objectifs du SEPEN

A côté des grandes éoliennes d’une puissance de 1 à 3 Mégawatts, il existe une quantité de petits aérogénérateurs destinés à des applications plus modestes, mais bien utiles, comme l’électrification de sites isolés.


D’autres application pourraient s’ouvrir pour les petites éoliennes :
- l’alimentation d’habitat individuel raccordé au réseau qui permet aujourd’hui la revente de l’électricité non consommée,
- le couplage avec un générateur photovoltaïque pour assurer une plus large couverture des besoins domestiques par les Energies Renouvelables,
- le pompage d’eau au fil du vent.


Il est aujourd’hui difficile pour un porteur de projet privé ou public de choisir, parmi les offres de différents constructeurs, la machine qui répondra au mieux à ses besoins compte tenu de l’environnement éolien du site d’implantation.
Pour répondre à cette demande, l’ADEME , la Région Languedoc-Roussillon, EDF Gaz de France Distribution Vallées d’Aude et la Ville de Narbonne, appuyés par les bureaux d’études ENTEC LR, ENR 11 et ENERTEQ, se sont associés en 2004 pour créer le SEPEN (Site Expérimental pour le Petit Eolien de Narbonne).

ademe   logo    regionlredf

 

 logo_entec logo_enerteq 

 

La mission de ce premier site, implanté sur le domaine de Montplaisir à Narbonne, porte sur l’observation du comportement d’aérogénérateur de toutes provenances susceptibles de fournir de l’électricité au fil du vent (réseau, pompage, dessalement…) ou bien d’alimenter des sites isolés. Sa capacité d’accueil lui permet de tester 4 machines simultanément.

Parc Naturel Regional


Sont réalisés les relevés suivants :
- Mesures de la production d’énergie électrique de la machine en fonction du potentiel éolien,
- Evaluation de la qualité du courant électrique produit selon un protocole de mesures des perturbations du réseau défini par la R&D EDF,
- Mesures ponctuelles des niveaux sonores aux fréquences audibles à proximité des machines,
- Appréciation de l’impact visuel (enquête réalisée auprès des visiteurs).

Investissements et fonctionnement de la première campagne 2005 : 165000 euros TTC

Plan de financement 2005 :

  • Commune de Narbonne 10%
  • ADEME 36.5%
  • EDF 36.5%
  • REGION 17%

En 2010, un deuxième site d'essai a vu le jour près de Castelnaudary, sur la commune de Mas-Saintes-Puelles.

À l'origine, on trouve l'association Pôle Energies 11, fondée notamment par la Chambre d'agriculture de l'Aude et le Conseil en Architecture Urbanisme et Environnement, qui encadraient depuis 2006 un projet collectif « petit éolien paysan dans l'ouest audois », regroupant 50 agriculteurs candidats à l'installation d'aérogénérateurs d'une puissance de 10 à plusieurs dizaines de kW.
Pôle Energies 11 souhaitait disposer d'informations fiables sur les machines que l'association étaient amenée à préconiser.  
Le site d'essai se situe au lieu-dit Malbouissou, sur la commune de Mas-Saintes-Puelles, sur une parcelle appartenant à Arterris, l'une des plus importantes coopératives agricoles du sud de la France.
Il peut matériellement recevoir simultanément jusqu'à 5 aérogénérateurs d'une puissance maximale de 36 kW. Le protocole de test et les bureaux d'études intervenants sont les mêmes que sur le site d'essai de Montplaisir.
La première machine a été érigée en novembre 2010.  

Pole Energies 11    ArterrisCommunauté de Communes de Castelnaudary et du Bassin Lauragais
 

Maître d'ouvrage : Pôle Energies 11
Intervenants terrain : bureaux d'études et PE 11
Investissements et fonctionnement de la première campagne 2010: 99 332 €
Financement (TTC) :     ADEME / 79 456 € / 80 %
Pôle Energies 11 / 19 866 € / 20 %


En 2011, les deux sites ont fusionné en un seul, intitulé Site Expérimental Petit Eolien National, sous maîtrise d'ouvrage unique de Pôle Energies 11, avec les mêmes intervenants techniques.

TPL_BEEZ3_ADDITIONAL_INFORMATION